Ronds et carrés
Nathalie Parain, Paris, 1932.
Flammarion, "Les albums du Père Castor"
© Éditions Flammarion, 1932 . Archives du Père Castor 87380 Meuzac
Ronds, carrés, triangles, cylindres, etc., toutes les formes sont représentées dans une simplification et une géométrisation poussées à l'extrême, dont le dépouillement confine au spectaculaire. L'espace pictural de Nathalie Parain est donc renouvelé par une grammaire des formes simplifiée et par l'emploi de deux couleurs, le rouge et le noir, ainsi que par l'utilisation d'un pointillé noir sur fond blanc (seule la page de couverture est sur fond bleu). Cet album est avant toute chose un album-jeu pour les enfants, comme nous le rappelle la préface signée par le Père Castor : "Voilà un jeu bien amusant. Votre vieux Père Castor va vous l'expliquer, mais allez d'abord chercher vos ciseaux." L'enfant est invité à découper une page rouge et une page noire, afin d'obtenir toutes sortes de formes, à ranger "par couleurs, en trois tas, ou mieux, dans trois petites boîtes". Le jeu consiste à recouvrir les sujets proposés (le port, les outils du jardinier, etc.), puis à les VIDEduire l'album devant les yeux et, enfin, de mémoire, l'album refermé. "Le premier qui achève, sans faute, l'image choisie gagne la partie." Mais le plus important aux yeux du Père Castor, c'est "surtout d'inventer toutes sortes de choses qui ne sont pas dans l'album, alors, mais alors seulement, vous me direz si mon jeu est amusant". (C. G.-B.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu