L’Image du monde
auteur Gossouin de Metz, illustration par le Maître de Fauvel., 1315-1320.
BnF, Manuscrit Français 574, f 1
© Bibliothèque nationale de France
Le présent exemplaire, daté des années 1315-1320, a été illustré par celui que l’on appelle le Maître de Fauvel. Il est réalisé pour un officier de haute administration royale, Guillaume Flote, qui deviendra chancelier du roi de France.
Cette petite encyclopédie, qui s’inspire de l’Image du monde d’’Honorius d’Autun, est divisée en trois parties : étude de la science, géographie et météorologie, astronomie. Elle est dès l’origine dotée d’illustrations. Ecrite en vers et en dialecte lorrain, elle sera ensuite mise en prose et en français. On en connaît 90 manuscrits, preuve du succès qu’elle rencontra.
Le f. 1 débute ainsi : "Ci commencent li chapitre du roummanz mestre Goussouin qui est apelez Ymage du monde. Ce livre de clergie que on apele l’Ymage du monde qui est translaté de latin en romanz contient LV chapitres et .XXVIII. figures sanz quoi li livres ne porroit estre legierement entendu."
La peinture de la page frontispice s’inscrit dans un encadrement gothique : sur un fond losangé ou quadrillé se détache à gauche le savant Honorius d’Autun ou de Ratisbonne, l’auteur de l’Imago mundi. Il tient à la main une sphère armillaire. A droite, Gossouin de Metz rédige son ouvrage en s’inspirant de celui de son aîné. Dans la lettre historiée, ainsi appelée parce qu’elle contient une scène narrative, un maître enseigne à ses élèves. En marge inférieure, une baguette décorative porte des oiseaux, mais aussi des drôleries ou scènes de genre (un hybride tuant un lion) ; ces saynètes n’ont aucun lien avec le texte.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander