Les vierges folles s'entretiennent des plaisirs mondains
Suite Les Vierges sages et les Vierges folles, v. 1635
Abraham Bosse (1602-1676), France, 1635.
Estampe
BnF, Départemeent des Estampes et de la Photographie , RESERVE ED-30 (2)-FOL
© Bibliothèque nationale de France
Pour transposer en son temps la parabole des Vierges sages et des Vierges folles de l'Évangile, le talentueux Abraham Bosse (1602-1676) met en scène deux groupes de jeunes filles de la bonne bourgeoisie dont l'univers quotidien fait très significativement une large place au livre. Mais, tandis que les vierges folles privilégient les occupations frivoles (jeux, musique) et les ouvrages de loisir (romans, « livres d'amour »…), les vierges sages, elles, s'adonnent à la lecture et à la méditation du Livre unique, autrement dit la Bible.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander