Guerriers grecs jouant aux dés
Amphore attique à figures noires, cercle du peintre Nikoxenos.
Athènes, dernier quart du VIe siècle av. J.-C. H. 50 cm ; ø de base 15 cm
BnF, Monnaies, Médailles et Antiques, De Ridder 232
© Bibliothèque nationale de France
Toute l'iconographie du vase renvoie à un monde épique et héroïque : sur la face présentée ici, Athéna est debout entre deux guerriers, assis, concentrés sur un jeu, probablement de dés ; leur équipement comprend un casque corinthien, la cuirasse sous laquelle dépasse un chiton fin, des cnémides ; chacun a un bouclier, échancré pour l'un, une guirlande de lierre en épisème, rond pour l'autre, orné d'un trépied. Cette scène, reprise sur plusieurs vases à figures noires, s'apparente à celle peinte par Exekias vers 540-530 sur une amphore du Vatican, où le nom des deux guerriers, penchés sur leur jeu, est inscrit : Achille et Ajax. Sur l'autre face passe un quadrige au pas, conduit par deux guerriers dont on n'aperçoit qu'un casque et deux boucliers, l'un rond à épisème formé d'un scorpion, l'autre, échancré, orné d'une guirlande de lierre. Selon une légende en cours au Moyen Âge, Ulysse aurait inventé le jeu d'échecs sous les murs de Troie pour divertir les Grecs. Mais dans l'imaginaire médiéval, les héros Achille et Palamède étaient aussi considérés comme les inventeurs de ce jeu.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander