Bois Protat, plus ancien bois gravé connu
Planche en noyer plein gravée en taille douce sur les deux faces
France, vers 1370-1380.
Bois gravé
BnF, Estampes et photographie, Rés. Musée
© Bibliothèque nationale de France
Ce bois gravé, le plus ancien connu à ce jour et conservé dans le monde occidental, porte le nom de son premier propriétaire, Jules Protat, imprimeur à Mâcon, qui en fit l’acquisition au XIXe siècle après sa découverte en Bourgogne. Le motif gravé dans le bois montre la partie droite d’une Crucifixion, où sont figurés trois personnages debout : un centurion et deux soldats romains. Le bras de la croix est visible au-dessus de leurs têtes. Le verso porte une Annonciation, dont on n’aperçoit plus que l’ange agenouillé.
 
 

> partager