Publicité pour le roman de Margaret Mitchell Autant en emporte le vent
après 1945.
© Archives Éditions Gallimard
Ramon Fernandez, qui avait lu Gone with the Wind (prix Pulitzer) en août 1936, avait jugé que cette œuvre n’avait pas sa place à la NRF… Son « erreur » est rattrapée de justesse par Gaston Gallimard en 1938, qui en rachète les droits à Hachette.
Autant en emporte le vent paraît en janvier 1939, circule sous le manteau après 1942 puis connaît un immense succès à la Libération (850 000 exemplaires, hors poche, vendus en 1970).
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu