Pages finales d'un 'juz de coran mamelouk
Partie d'un coran
Égypte, vers 1400.
Papier
BnF, Manuscrits orientaux, arabe 436, f. 15v -16
© Bibliothèque nationale de France
Il était fréquent, dans l'Égypte mamelouke, de copier des corans en trente volumes. À la double page initiale et à la double page finale au dessus et au dessous de trois lignes de texte encadrées, deux cartouches contiennent un extrait du Coran. Les séparations de versets sont placées entre les lignes, de manière à ne pas rompre la ligne d'écriture.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander : page1, page2