Aelii Donati Ars minor. Livret xylographique
Grammaire latine
Donat, France, XIVe siècle.
BnF, Réserve des livres rares, XYLO-47, XYLO-48
© Bibliothèque nationale de France
L'Ars Minor de Donat est une grammaire latine utilisée à l'Université : c'est l'un des textes couramment imprimés au XVe siècle pour répondre à la demande des étudiants. Il s'agit ici d'un livret xylographique, c'est-à-dire que le texte est imprimé à l’aide de planches de bois gravées d'un seul bloc. Fabriqués surtout dans les anciens Pays-Bas, le long du Rhin et en Allemagne du Sud, les livres xylographiques furent longtemps considérés comme les précurseurs du livre typographique. Ils sont en fait contemporains : l’étude de leur papier révèle en effet que la plupart datent des années 1460-1470, et même les plus anciens exemplaires connus ne sont guère antérieurs à 1450. Leur déclin commence lorsque l’insertion de bois gravés dans le livre typographique se généralisa, à partir de 1471.
Pour l’impression on se servait d’une brosse ou d’un frotton, balle de cuir remplie de crin, que l’on passait sur la feuille posée sur le bois encré. L’encre utilisée, de couleur brune ou grise, était à base d’eau et pénétrait au verso de la feuille, qui ne pouvait donc être imprimée que d’un seul côté.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander