Psautier de saint Louis
Lettrine C. Psaume 80
Paris, entre 1253 et 1270.
Manuscrits à peinture
BnF, Département des Manuscrits, Latin 1246, f° 175
© Bibliothèque nationale de France
Écriture gothique Du XIII au XV siècle, avec la laïcisation de la société, le développement de l’administration et des universités s’ouvre une deuxième époque : les livres s’écrivent dans des ateliers laïques installés autour de l’Université. L’écriture gothique est plus spécialement employée pour la copie des livres liturgiques et des manuscrits en latin. Elle est caractérisée par un allongement des formes rondes, la brisure des jambages des lettres, un trait d’attaque marqué au sommet des hastes qui leur donne parfois un aspect fourchu, et la ligature des formes courbes bo et de. C’est une écriture artificielle et calligraphique, donc coûteuse en temps et en argent.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander