Grandes Chroniques de France. Grandes Chroniques de France de Charles V
La Mort de Roland
France, 1250 ?.
Manuscrits à peinture
BnF, département des Manuscrits, Français 2813, fol. 122v.
© Bibliothèque nationale de France
Cette représentation de la mort de Roland cherche à exprimer la mort idéale du croisé. Roland, qui porte déjà l'auréole des élus, gît à terre en armure, sa fidèle Durandal qu'il n'a pu briser à son côté. Il lève une main vers le ciel dans un geste de prière. Au-dessus, deux anges recueillent son âme (son minuscule double, nu et auréolé) dans le sein d'Abraham, figuré par un drap liturgique blanc. L'enlumineur ne se soucie ni de profondeur ni de réalisme. Le ciel et la terre sont indiqués (carrelage alterné brillant pour le ciel, masse sombre pour la terre) mais non représentés.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander