Alcools, poèmes, 1898-1913. Paris : Mercure de France
Edition originale, Mercure de France, 1913, Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Guillaume Apollinaire, France, 1913.
BnF, Réserve des livres rares, RES P-YE-1354 (1)
© Bibliothèque nationale de France
C'est au Mercure de France, où Guillaume Apollinaire tient la chronique de « La Vie anecdotique », que paraît Alcools en 1913. L'ouvrage rassemble, dans un désordre volontaire, l'essentiel de l'œuvre poétique composée par Apollinaire entre dix-huit et trente-deux ans. La suppression de la ponctuation, le ton résolument moderne de « Zone », le portrait de Picasso en frontispice, firent d'Alcools une sorte de manifeste poétique. Gide parla de « miracle ingénu », Georges Duhamel y fut moins sensible et, dans le Mercure de France, compara Alcools à une « boutique de brocanteur ».
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander