Du côté de chez Swann, placards corrigés
Placards corrigés pour "Du côté de chez Swann", Marcel Proust (1871-1922)
Marcel Proust, France, 1913.
Manuscrits, tapuscrits
BnF, Manuscrits occidentaux, NAF 16753
© Bibliothèque nationale de France
En 1910, Proust se consacre à son roman, modifiant et développant des fragments du Contre Sainte-Beuve : le Narrateur commence par y évoquer les vacances de son enfance, passées à Combray, au sein de sa famille qu'un voisin, Charles Swann, vient visiter. En 1912, le roman est prêt pour l'édition. Après avoir essuyé les refus de Fasquelle, de la NRF et d'Ollendorff, Proust passe un contrat à compte d'auteur avec Bernard Grasset, et reçoit les premiers placards de son livre, intitulé Les Intermittences du cœur. Le Temps perdu et divisé en trois parties. Mais Grasset l'oblige à abréger son texte en supprimant les vingt-cinq derniers placards. Il remanie donc sa troisième partie, "Noms de pays", dont il réutilisera le reste dans A l'ombre des jeunes filles en fleurs.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander