La boutique des libraires François L'Honoré et Jacques Desbordes devant "La Bource d'Amsterdam"
Gravure à l'eau-forte et au burin, extraite de : Jean-Pierre Ricart, Les loix et coutumes du change des principales places de l'Europe
Amsterdam, 1715.
17,1 x 12,2 cm
BnF, Estampes, Md 43 Libraire
© Bibliothèque nationale de France
La Hollande devint au XVIIe siècle, en son âge d'or, le plus grand centre européen d'édition et de commerce du livre interdit : ses libraires, souvent des réfugiés français, fournissaient des livres jusqu'à Moscou et Saint-Pétersbourg. Voltaire entretint tout au long de sa vie avec les libraires-éditeurs hollandais des relations souvent complexes et conflictuelles car, jouant lui-même de tous les artifices de la librairie clandestine, il les accusait sans cesse de mutiler ses oeuvres. Mais il ne pouvait négliger leur rôle d'entrepôt intellectuel de l'Europe.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander