Poetae graeci principes heroici carminis et alii nonnulli. Homerus... T I. - Genève : Henri Estienne, 1566. - In-folio
Début du chant VIII de l'Odyssée, Homère (08..?-08..? av. J.-C.) ; Henri Estienne (1528?-1598)
Homère ; Henri Estienne, Genève, 1566.
Textes imprimés et illustrés
BnF, Réserve des livres rares, RES-YB-61
© Bibliothèque nationale de France
Ce chef-d'œuvre de la typographie, composé au moyen du grand corps des "grecs du roi" apportés à Genève par Robert Estienne, est une chrestomathie des poèmes grecs en hexamètres dactyliques et en distiques élégiaques. Outre l'Iliade et l'Odyssée, il comprend les Hymnes homériques, les Argonautiques attribués à Orphée, les poésies de Théocrite, les Phénomènes d'Aratos. Dans sa préface, Henri Estienne précise qu'il a consulté toutes les éditions antérieures, au nombre de dix-huit, mais aussi un ancien manuscrit qui a pu, au XIXe siècle, être identifié, fait rare pour une édition de la Renaissance, et qui aujourd'hui se trouve toujours à Genève. Depuis l'édition princeps de 1488, c'était la première fois qu'un manuscrit était utilisé par un éditeur pour établir le texte d'Homère. Henri Estienne innova également en numérotant les vers de cinq en cinq. L'année 1566 fut l'une des plus remarquables dans sa féconde carrière. Son ardent travail suffisait chaque jour au tirage de trois formes, c'est-à-dire trois côtés de feuille, de l'épais in-folio des Potæ græci principes.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu