Vue de la Bastille de Paris, de la porte St-Antoine, et d'une partie du faubourg
Jacques Rigaud, France, vers 1720.
Aquarelle, plume et encre de Chine (22,3 x 48 cm)
BnF, Estampes, Rés. Ve-53h-Fol., Coll. Destailleur, t. 1, no 109
© Bibliothèque nationale de France
La Bastille, devenue prison d'État sous Louis XIII, était le symbole de l'arbitraire royal. On y entrait sur lettre de cachet et pour un temps indéterminé. La forteresse royale semblait surveiller de ses huit grosses tours les quartiers populaires du faubourg Saint-Antoine.
Le mythe de la Bastille resta bien ancré, notamment grâce à la diffusion d'écrits comme les Mémoires sur la Bastille (1783) du journaliste Linguet, qui y fut emprisonné de 1780 à 1782, ou des récits des célèbres évasions de Latude.
Jacques Rigaud est né à Marseille en 1681. En 1720, il est établi comme graveur et marchand d'estampes à Paris. Il a produit un grand nombre de vues de Paris et a toujours gravé d'après ses dessins.
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu