Guillaume Apollinaire, L'Année républicaine, "Zone"  
Manuscrit autographe, Carnet, 13 f., 19 x 15 cm
BnF, Manuscrits, N. a. fr. 25631, f. 22 v°-23
S'étant rapproché en 1909 et 1910 de l'unanimisme de Jules Romains et de son horizon démocratique, Apollinaire conçoit le projet de L'Année républicaine, recueil de douze poèmes pour lequel il ouvre ce cahier qui reçoit un premier jet de "Vendémiaire" et une ébauche de "Brumaire" ("Cortège" dans Alcools). En 1912, il revient au cahier pour y inscrire le brouillon de "Zone". Cette première version, s'affichant délibérément en distiques et plus proche de la confidence, montre comment, avant de boucler son poème sur la magistrale et tragique image "Soleil cou coupé", Apollinaire avait laissé "Zone" en suspens dans la plainte.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander