Simone Weil  
fin 1940 - janvier 1941.
Cahier inédit I, 100 p., 22 x 16,5 cm
BnF, Manuscrits, fonds S. Weil
Simone Weil avait quitté Paris le 13 juin 1940 sans rien emporter d'autre que le strict nécessaire. En arrivant à Marseille, elle achète de modestes cahiers d'écolier dont elle remplit les pages au jour le jour, accumulant des notes de lectures, mais surtout, entremêlés de calculs et figures géométriques, des aphorismes et réflexions, ainsi que des germes et fragments d'articles et essais à venir, telles ces "Réflexions sur la notion de valeur". Ces notes assument le rôle d'un refuge pour cet être déraciné. Elles sont aussi le miroir fidèle d'un questionnement de la pensée, mélange de doute et de certitude, qui assaille la philosophe. Au cœur du débat : les positions respectives de la science et de la philosophie. L'écriture est resserrée à l'extrême. La pensée a l'éclat et la force de qui se retrouve libre après les angoisses de l'exode.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander