Sodome et Gomorrhe
Manuscrit autographe
Marcel Proust.
Demi-reliure maroquin rouge, 2 volumes, 61 f. et 138 f., 33 x 24 cm.
BnF, Manuscrits, NAF 16708 et 16712.
© Bibliothèque nationale de France
Tout au long de la gestation du roman, de nombreuses ébauches furent consacrées à Guercy-Charlus. Il joue déjà un rôle dans Du côté de chez Swann et devait figurer dès cette époque, dans les volumes suivants, mais sans que sa personnalité véritable soit révélée. Ce n'est qu'à partir de 1915 que Proust imagine de construire un récit Sodome et Gomorrhe qui devient ainsi une unité romanesque à part entière. Il se met à en rédiger une mise au net suivie qui sera terminée au printemps 1916. Cette version est conservée dans une série de sept cahiers, foliotés par Proust de "1" à "657", portant tous sur leur couverture une grande étiquette sur laquelle l'écrivain a inscrit "A la recherche du temps perdu. Sodome et Gomorrhe (I) Premier cahier, Deuxième cahier", etc. Proust enrichira son texte de nombreuses additions, sur des papiers collés les uns au bout des autres, qu'il appellera lui-même ses "paperoles" dans Le Temps retrouvé (RTP, IV, 611)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander