Reliure à la grecque en maroquin noir aux armes de François Ier, avec encadrement intérieur d’entrelacs argentés
Atelier de Fontainebleau
1545.
335 x 225 mm.
BnF, Manuscrits occidentaux, GREC 1420
© Bibliothèque nationale de France
Unique à Fontainebleau, le décor de cette reliure est constitué de larges rubans dessinant des nœuds d'entrelacs inspirés sans doute de dessins de broderies telles qu'on peut en voir sur le grand portrait de François Ier par Jean Clouet, qui date de 1525 environ. Ils s'apparentent aussi beaucoup aux motifs utilisés vers 1550 par des relieurs d'origine française installés à Rome. Ils sont disposés en forme de rectangle autour des armes royales, selon le schéma imposé à l'atelier de Fontainebleau. L'argent ressort de façon heureuse sur une couvrure de maroquin noir d'excellente qualité. Le doreur n'utilise pas de compas mais uniquement des traits de placement droits.
L'héraldique est placée de façon correcte et les gardes ont le filigrane PS, le plus courant sous François Ier. (M.-P. L.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander