Reliure à la grecque en maroquin citron imprimé d’un décor floral et colorié au pochoir, aux armes de Henri II, avec encadrement intérieur doré ou argenté
atelier de Fontainebleau
vers 1548.
Traités de médecine [en grec], Paris ou Fontainebleau, 290 x 200 mm.
BnF, Manuscrits occidentaux, GREC 2240
© Bibliothèque nationale de France
L’encadrement de ce recueil de traités de médecine et de pharmacopée s’orne d’un fer italianisant en forme de maillon de chaîne dont le créateur a peut-être trouvé le modèle sur une reliure offerte à François 1er trente ans auparavant.
Un semé simplifié occupe le rectangle central. Après un premier essai sans suite immédiate en 1545, on revient vers 1548 à ce type de décor, rapide et facile à exécuter, qui au début des années 1540 avait connu le succès chez certains relieurs parisiens. Il reste en effet à cette époque de nombreux volumes à relier et la production de l’atelier doit augmenter. Le fer en forme de maillon de chaîne est doré sur huit autres manuscrits et trois imprimés et on le trouve encore utilisé vers 1552 pour orner la tranche d’un Dante au décor d’entrelacs peints. (M.-P. L.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander