Reliure à la grecque en maroquin rouge aux armes de Henri II inscrites dans un cartouche argenté à large encadrement de rinceaux dorés
Galien, Opera, Bâle, 1549 (tomes 2-3), 385 (400) x 265 mm.
BnF, Réserve des livres rares, Rés. Fol. T23. 59 (2-3)
© Bibliothèque nationale de France
Les plats du volume décrit ici ont été uniquement ornés de filets ou fers courbes. Au centre, le bloc armorié a été doré sur une pièce ovale de maroquin olive, dont le champ a été couvert d’un semé argenté de triples points. L’ensemble est inscrit dans un cartouche architectural dont le doreur a su remarquablement rendre les reliefs. La bordure très large a permis de dorer un décor de rinceaux particulièrement complexe.
L’habileté du doreur apparaît déjà dans le soin apporté au tracé des lobes de ces compartiments et sa maîtrise des jeux de filets se révèle plus encore dans le traitement des angles, où le fond criblé fait, de manière très subtile, ressortir les entrecroisements des rinceaux, terminés d’une élégante feuille épointée, tout en dessinant les contours des volutes. On est frappé ici par la grande densité des motifs de bordures.
Cet effet est aussi largement dû aux spirales complexes que dessinent ces rinceaux : les différents motifs étant très proches les uns des autres, ils assurent l’illusion d’un décor réalisé en continu alors même qu’il est, ici aussi, établi à partir d’un premier patron en forme de S, répété ensuite tête-bêche sur les grands côtés, et d’un second, reproduit quant à lui sur les petits côtés. Les fleurs qui entrent dans la composition des rinceaux se signalent par leur élégance et l’on observe sur huit d’entre elles de petits cercles accolés. Quant au compartiment criblé des petits côtés, il est traité de telle manière qu’il dessine, en fait, une large fleur aux multiples feuilles qui s’étalent le long du filet délimitant l’espace intérieur de l’encadrement. (F. L. B.)
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander