Évangiles de Noailles
Reliure en ivoire : saint Pierre recevant les clefs du Paradis et saint Paul la Loi
3e quart du IXe siècle.
École du Palais de Charles le Chauve
BnF, Manuscrits, Latin 323 plat supérieur
© Bibliothèque nationale de France
Dans ce manuscrit moins luxueux que les autres, les évangélistes présentent des physionomies originales sans doute dues à un peintre particulier, qui a subi une double influence rémoise et tourangelle. La plaque d'ivoire supérieure de l'ancienne reliure est sculptée d'un Christ en majesté : les anges entourant le Christ assis dans une mandorle, saint Paul et saint Pierre tendant des linges au Christ pour recevoir l'un la Loi et l'autre les clefs du paradis, les postures des personnages aux formes un peu épaisses et trapues, ainsi que les effets de plis des vêtements, s'intègrent dans le style de l'école du Palais sous Charles le Chauve. La représentation de l'Océan aux pieds du Christ fait également partie du vocabulaire iconographique de l'école du Palais.
 
 

> partager
 
 
 

 
> copier l'aperçu
 
 
> commander