Mots vieillis et orthographe

Les difficultés proviennent principalement de la langue elle-même : des mots dont le sens est oublié à notre époque ou transformé par des différences phonétiques, puis orthographiques (z pour s en fin de mot : "filz" pour fils, par exemple).

  

yaues
eaux
cheances
chances
ruyt
rut
filz
fils
einsi
ainsi
je ne suy
je ne suis
fres
frais
scet b(ie)n
sait bien
esperit
esprit
niceté
naïveté
veneour
veneur
ansois
au contraire
quar
car
il puet
il peut
cueue
queue
males
mauvais