Fables de La Fontaine
Le corbeau et le renard
Choix de fables de La Fontaine illustrées par un groupe des meilleurs artistes de Tokyo. Sous la dir. de Pierre Barboutau. Tokio : impr. de Tsoukidji-Tokio (Paris, Flammarion), 1894. 2 vol. en-8° dans un emboîtage recouvert d'un papier japonais.
BnF, Réserve des livres rares, Rés. P-Ye-225, Tome 1
En 1894, les éditions Flammarion publient deux précieux petits volumes de Fables de La Fontaine, imprimées sur du papier de soie et illustrées de vingt-huit estampes sur double page, œuvre de cinq artistes japonais. C'est la plus ou moins grande difficulté à traduire le sens des fables aux artistes Japonais qui a déterminé le choix des fables. La nouveauté de l'inspiration tient à l'influence de l'art animal japonais traditionnel, bien que chaque artiste ait livré une illustration selon le style de l'Ecole à laquelle il appartient.

Cette illustration de la fable Le Corbeau et le Renard est un bel exemple de l’art de l’estampe japonaise : le monde est flottant, sans sol, les dessins sont délicats, les touches de couleurs sont subtilement réparties, les traits peu nombreux mais expressifs. Cette fable a un caractère universel et peut donc être replacée comme ici dans un univers japonais. On remarque surtout la belle couleur orange du renard qui, la patte levée, semble être déjà en train d’utiliser sa ruse, en flattant le corbeau, afin de récupérer son fromage.

 
 
 
Cette image est disponible dans la Banque d'images.
Vous pouvez en commander une reproduction.
En payant en ligne, vous bénéficiez du service rapide.
Ajoutez l'image à votre panier.
 
commander