Commentaire sur l'Apocalypse
Alpha
Beatus de Saint-Sever. Manuscrit copié à Saint-Sever, XIe siècle, avant 1072
BNF, Manuscrits, Latin 8878 fol. 14
Cette ouvre est la traduction française du commentaire de l'Apocalypse par Beatus, un moine de Liébana (Espagne), un texte célèbre au Moyen Âge. Précédant la préface du Beatus, un Alpha monumental est décoré d'un singe, d'échassiers et d'un renard.
« C'est moi l'Alpha et l'Oméga, dit le Seigneur Dieu, Il est, Il était et Il vient, le Maître-de-tout. »
Apocalypse, 1, 4.