Cycle « Les révolutions »
L'art oratoire : une révolution pédagogique ?

L'oral et le verbe seraient-ils de retour ? La passion que suscite aujourd'hui la parole, – et dont témoignent de nombreux films (le discours du roi, à voix haute, Brio etc.) – a redonné une nouvelle fraicheur à des mots que l'on croyait disparus : éloquence et rhétorique. Synonymes, au mieux, d'artifice, voire de ridicules et au pire, d'art de la manipulation, ces techniques du discours paraissaient définitivement remisées au magasin des antiquités. Mais l'oral investit de nouveau l'école. Avec la réforme du bac, qui fait la part belle au grand oral, la rhétorique est de nouveau au programme.

Cette après-midi d'étude devrait permettre de faire le point sur ce qu'est l'éloquence contemporaine et de comprendre comment elle contribue au développement des jeunes intelligences, comment aussi elle soit être interrogée, questionnée, pour être mieux décodée.

 Jeudi 6 décembre 2018, de 14h à 18h
  BnF, site François-Mitterrand, Petit auditorium
  Entrée libre
 
 télécharger le programme

Archives
Sciences en révolutions


Doit-on considérer que l’histoire des sciences n'est qu'une suite de ruptures épistémologiques ou un continuum de révolutions générées par de nouvelles idées, de nouvelles découvertes, de nouvelles interprétations ?

Faite selon Gaston Bachelard de coupures épistémologiques, puis selon Thomas Kuhn de paradigmes, l'histoire des sciences n'est jamais lisse. Comment dès lors penser, expliquer ce qu’est une révolution scientifique ? Quel est le rôle de l’institution culturelle et de ses médiateurs pour en faire comprendre les enjeux ? Comment définir le progrès scientifique académique et le jeu de toutes les innovations qui s’ensuivent ?
Sera-t-il possible dans nos interrogations d’envisager les liens qui existent entre révolution politique, sciences et société ? De la même manière, peut-on contourner les questions éthiques soulevées par l’avancée gigantesque de ces sciences et l’immense développement des technologies ?
 

 Jeudi 31 mai 2018, de 14h à 17h30
  BnF, site François-Mitterrand, Petit auditorium
  Entrée libre
 
 télécharger le programme (format pdf)

haut de page