Les cathédrales gothiques dans les villes
     

"Il est à coup sûr peu de plus belles pages architecturales que cette façade."
Victor Hugo, Notre-Dame de Paris,1831.

Depuis le XIIe siècle, les cathédrales gothiques attirent les regards, animent les artistes. François René de Chateaubriand, Victor Hugo, Joris-Karl Huysmans, Charles Péguy, les impressionnistes s'en sont inspirés pour leurs œuvres. Pourtant, le style nouveau de ces cathédrales édifiées en France et en Europe entre le XIIe siècle et le XVIe siècle est décrié à la Renaissance et au XVIIIe siècle. Il faut attendre 1864 pour que Lassus et Viollet-le-Duc achèvent les travaux de Notre-Dame de Paris et redonnent au gothique ses lettres de noblesse. Plus de vingt cathédrales sont alors restaurées. Elles font maintenant partie du patrimoine mondial de l'UNESCO.
 

 
  Les questions suscitées par ces chefs-d'œuvre mystérieux sont nombreuses
De Chartres à Amiens en passant par Lausanne, qui, aujourd'hui, se souvient des couleurs éclatantes qui accueillaient les fidèles à l'entrée et à l'intérieur des cathédrales ? Que signifie ce prolifique décor ? Quel éclairage donnaient les vitraux d'origine, aujourd'hui disparus ?
Comment ont été érigées, parfois en peu de temps, ces constructions aux dimensions et aux impressionnantes proportions ? Qui peut imaginer l'orgueilleuse flèche de Beauvais au XIIIe siècle atteignant 48 mètres mais qui s'écroula en 1284 ? Quelle impression, quelle émotion pouvait ressentir le fidèle du Moyen Âge qui entrait dans la cathédrale ? Les chantiers de ces cathédrales ne font-ils pas penser à ceux de l'Égypte ancienne, aux chantiers des pyramides ou à ceux de l'Amérique moderne, aux chantiers des gratte-ciel ? Qui sont les commanditaires et les bâtisseurs, qui se cache derrière ces génies créateurs ? Quels sont les techniques et les outils utilisés ? Ces constructions sont-elles l'imitation d'un modèle donné ou le fruit d'une imagination ? Les questions se bousculent au sujet du temps des cathédrales.
 

Le carnet de Villard de Honnecourt
Un homme du XIIIe siècle, maître d'œuvre et dessinateur, Villard de Honnecourt, nous a laissé un carnet exceptionnel composé de notes et de croquis. La précision des schémas, la qualité des esquisses, l'exactitude des plans sont remarquables.
Le Carnet ne traite pas seulement de la construction des cathédrales mais plus généralement des techniques de construction de l'époque ; on y trouve les plans de la tour de Laon, l'élévation intérieure des chapelles absidales de la cathédrale de Reims ainsi que des motifs décoratifs, tels une rose rappelant celle de Chartres ou un pavage vu en Hongrie. Les connaissances techniques se cachent souvent derrière des figures énigmatiques, cavaliers, visages humains ou figures animales qui sont autant de figures mnémotechniques que l'historien et architecte Roland Bechmann s'est appliqué à déchiffrer et à interpréter.

Le dossier
Le dossier est conçu pour tous ceux qui désirent découvrir le temps des cathédrales à travers le carnet de Villard de Honnecourt conservé à la Bibliothèque nationale de France. Les rubriques permettent de découvrir le Carnet, apportent des éclairages sur le thème et la période étudiés, aident les enseignants à construire des pistes pédagogiques et permettent également aux élèves une exploration active et créative des documents.
Une exploration du carnet de Villard de Honnecourt est proposée à travers deux axes : l'art de bâtir des cathédrales et les sept facettes du savoir-faire des constructeurs de l'époque. Chacune de ces rubriques propose d'entrer dans les "dessins animés" des pages du Carnet.
Des repères apportent des informations complémentaires sur l'époque, la ville au XIIIe siècle, les chantiers, et l'architecture gothique. Ils sont complétés par une bibliographie, une chronologie sommaire et un glossaire de termes architecturaux.
Des ressources pédagogiques sont enfin proposées aux enseignants : groupements thématiques de documents qui permettent de traiter un sujet avec les élèves en s'appuyant sur des ressources textuelles et iconographiques, ou mode d'emploi pour constituer soi-même le guide de visite d'une cathédrale.
Ces outils peuvent être téléchargés.