La Mode, revue du monde élégant
La Caricature morale, politique et littéraire
L'Artiste : journal de la littérature et des beaux-arts
La Silhouette
Album lithographique, beaux-arts, dessins, mœurs, théâtres, caricatures
Victor Ratier, directeur de publication et lithographe ; Benjamin-Louis Bellet (1805-1882), directeur de publication ; Auguste Audibert, directeur de publication.
BnF, département de Littérature et Art, Z-5142
© Bibliothèque nationale de France
La Silhouette est le premier hebdomadaire satirique illustré en France. Il paraît du 24 décembre 1829 au 2 janvier 1831. Un volume sous-titré Journal des caricatures était relié tous les trois mois. Des personnages comme Émile de Girardin ou Charles Philipon et des auteurs comme Honoré de Balzac participent à sa création. Monnier, Grandville et Daumier l’illustrent. L’originalité de ce journal réside dans l’importance accordée aux lithographies. Balzac souligne dans un article la puissance de la caricature. Ce journal connut une brève existence mais fut l’archétype des journaux de caricatures du XIXe siècle.
Le premier avril 1830 paraît une gravure sur bois non signée (due à Philipon) représentant Charles X en jésuite. Le numéro est saisi et la justice condamne le responsable du journal à six mois de prison et 1 000 francs d'amende pour « délit d'outrage à la personne du roi ».
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu