anthologie
ecrire la ville

Le Dépeupleur

Samuel Beckett
Le Dépeupleur propose le modèle réduit d'un monde possible (ou non), à la fois rigoureusement construit et désaccordé. Beckett mit deux ans à trouver la juste conclusion de cette espèce de traité cosmographique ou ethnographique en 55 courtes pages aussi énigmatiques que claires.
 
Samuel Beckett (1906-1989) est un écrivain, poète et dramaturge irlandais d'expressions anglaise et française.

De tout temps le bruit court ou encore mieux l’idée a cours qu’il existe une issue. Ceux qui n’y croient plus ne sont pas à l’abri d’y croire de nouveau conformément à la notion qui veut tant qu’elle dure qu’ici tout se meure mais d’une mort si graduelle et pour tout dire si fluctuante qu’elle échapperait même à un visiteur. Sur la nature de l’issue et sur son emplacement deux avis principaux divisent sans les opposer tous ceux restés fidèles à cette vieille croyance. Pour les uns il ne peut s’agir que d’un passage dérobé prenant naissance dans un des tunnels et menant comme dit le poète aux asiles de la nature. Les autres rêvent d’une trappe dissimulée au centre du plafond donnant accès à une cheminée au bout de laquelle brilleraient encore le soleil et les autres étoiles. Les revirements sont fréquents dans les deux sens si bien qu’un tel qui à un moment donné ne jurait que par le tunnel peut très bien dans le moment qui suit ne jurer que par la trappe et un moment plus tard se donner tort de nouveau.


Extrait de : Samuel Beckett, Le Dépeupleur
Éditions de Minuit, 1970.