Acte III, scène 15
Acte V, scène 19
Acte II, scène 17
Acte IV, scène 9
Acte I, scène 9
La folle journée, ou Le mariage de Figaro, édition originale
Pierre Augustin Caron de Beaumarchais (1732-1799), auteur ; Ruault, éditeur, Paris, 1785.
BnF, Bibliothèque de l’Arsenal, RESERVE8-BL-14243
© Bibliothèque nationale de France
Suzanne, camériste de la Comtesse et fiancée de Figaro, est fort courtisée : Chérubin lui fait les yeux doux, tandis que le Comte Almaviva ne lui cache pas son désir d’elle et revendique l’application du droit de cuissage. Dans l’acte I, le premier se cache derrière le fauteuil quand le second entre ; le second a la même idée lorsqu’un troisième, Basile, entre à la recherche du Comte. Le fauteuil sert à lui seul de chaise musicale : quand le Comte se plie en deux pour passer derrière, Chérubin saute lestement sur le siège, Suzanne le couvre alors d’une robe de la Comtesse pour le cacher. Le pot (ou plutôt double pot) aux roses ne tardera pas à être découvert !
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu