Candide surpris avec Cunégonde, scène du paravent
Candide sur le champ de bataille, contre les Bulgares
Candide retrouve Cunégonde à Lisbonne
Candide tue l'Israélite chez Cunégonde à Lisbonne
Candide surpris avec Cunégonde, scène du paravent
Candide retrouve Cunégonde en Turquie
La vieille capturée par les pirates
Jeunes filles poursuivies par des singes
Candide surpris avec Cunégonde; scène du paravent
Candide malade à Paris
Candide, ou l'Optimisme, dans Œuvres complètes de Voltaire. chap 22 fol 210
Jean-Michel Moreau dit Moreau le Jeune (1741-1814), et A. De Saint-Aubin, dessinateurs ; Voltaire (1694-1778), auteur, 1803.
Dessin exécuté à la plume et lavé à la sépia, 2 vol. in-8°, cuir de Russie, fil., dos ornés, tr. dor. (Niedrée.)
BnF, département des Manuscrits, Rothschild 230
© Bibliothèque nationale de France
« Cependant, à force de médecines et de saignées, la maladie de Candide devint sérieuse. Un habitué du quartier vint avec douceur lui demander un billet payable au porteur pour l’autre monde, Candide n’en voulut rien faire. Les dévotes l’assurèrent que c’était une nouvelle mode ; Candide répondit qu’il n’était point homme à la mode. Martin voulut jeter l’habitué par les fenêtres. Le clerc jura qu’on n’enterrerait point Candide. Martin jura qu’il enterrerait le clerc s’il continuait à les importuner. La querelle s’échauffa ; Martin le prit par les épaules et le chassa rudement ; ce qui causa un grand scandale, dont on fit un procès-verbal. »
(Candide, chap.22 )
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu