Paysages français, une aventure photographique 1984-2017

L’aventure photographique proposée ici retrace en images, sur quatre décennies, les mutations de la France, de son identité et de son territoire, à travers le regard des plus grands photographes contemporains. De la fin des Trente Glorieuses, dans les années 1980, jusqu’aux années 2010 marquées par l’accélération de la mondialisation, la conception d’un paysage idéalisé laisse place à un kaléidoscope de représentations territoriales.

Vers le site

Atget, regards sur la ville

Eugène Atget a transformé, par ses photographies, le regard sur la ville. Trait d’union entre le XIXe et le XXe siècle, il a su voir la ville en dehors de l’architecture monumentale, s’intéressant aux vitrines, au mobilier urbain, aux poignées de portes… mais aussi aux intérieurs, aux petits métiers et à ces zones, aux marges de la ville, où sont relégués les exclus du développement urbain. Il a traqué, dans une ville en perpétuelle démolition/reconstruction, une mémoire au bord de la disparition.

Vers le site

Des photographes pour l'empereur : les albums de Napoléon III

Le règne de Napoléon III (1852-1870) coïncide avec l’essor spectaculaire de la photographie. Il voulait faire de son règne celui du progrès scientifique et social, de l’industrie et des arts et de la grandeur retrouvée de la France. La photographie, symbole d’avancée technique, doit à ses yeux fixer l’image d’un règne moderne. Les commandes qu'il passa aux photographes révèlent un empereur conscient de la notoriété qu’il pouvait en retirer.

Vers le site

Voyage en Orient

Dès le début du XVIIIe et durant tout le XIXe siècle, l'Orient est pour le monde occidental l'objet d'explorations, d'études, de fantasmes et de rêves sans cesse renouvelés. La période 1840-1880, qui correspond à une plus grande ouverture de l'Orient à l'Occident, est celle de l'âge d'or de la production photographique. Amateurs ou professionnels, artistes, archéologues ou touristes, de nombreux photographes ont parcouru cet Orient de rêve pour en rapporter des milliers de clichés.

Vers le site

Gustave Le Gray

Près de 400 photographies de l'un des plus talentueux photographes de XIXe siècle. Gustave Le Gray, peintre, photographe et inventeur, a défendu le statut de la photographie en tant qu’art, entre travaux de laboratoire et commandes impériales. Il aborde tous les genres : portrait, nu, vue d'architecture, reportage et ne cesse de mettre la technique au service de son art. Des gros plans décrivent l’art du tirage chez Le Gray, son traitement des nuages et le travail des photographes de Barbizon.

Vers le site

L'empereur Napoléon III confie la réalisation de son nouveau Paris au préfet

Dessiné en 1864, ce plan montre que le système d'Haussmann s'étend à l'ensem

Les collections de la Société de géographie donnent l'occasion d'explorer les

Philippe Kaenel, professeur d'histoire de l'art à l'université de Lausanne, pr

Toutes les images

Toutes les images