Dispute entre Saint-Preux et Édouard
Le premier baiser de l’amour
Julie et Saint-Preux dans la tempête
Saint-Preux embrasse Julie malade
Le Baiser dans le bosquet
« Aidé de la Sagesse, on se sauve de l'amour dans les bras de la Raison »
Le premier baiser
Saint-Preux et Claire au clavecin : « Il appliqua sur sa main un baiser… »
Édition annotée de la main de Rousseau dite « Duchesne-Coindet »
Le premier baiser de l’amour
Le premier baiser de l'amour
Saint-Preux provoque Édouard en duel
Saint-Preux infidèle
Saint-Preux accueilli à Clarens
Retour imprévu de Claire à Clarens
Julie sauve son fils qui se noie
La mort de Julie
Le premier baiser
Julie brutalisée par son père
Illustration pour La Nouvelle Héloïse dans Œuvres de J.-J. Rousseau
Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), auteur ; Jean-Michel Moreau, le Jeune (1741-1814), dessinateur, Bruxelles, Ed. de Londres, 1773.
BnF, département des Manuscrits, Rothschild 229 fol. 13
© Bibliothèque nationale de France
Le baron d’Étange, qui a su par Milord Édouard que Saint-Preux aimait sa fille et osait la demander en mariage, querelle sa femme et insulte le précepteur. Julie le défend et déclenche la colère de son père qui la bat malgré l’interposition de sa femme. Julie fait un faux pas et tombe contre le pied d’une table. M. d’Étange se réconciliera avec Julie le soir même mais la chute de la jeune fille entraînera un avortement accidentel. La scène se passe dans la chambre de Mme d’Étange ; on voit au sol la coiffe de Julie. (NH, 1ère partie, Lettre 63).
 
 

> partager
 
 

 
 

 
> copier l'aperçu